Yohji Yamamoto

C’est avec surprise teintée d’une joie sans borne que j’ai pu lire ce matin que, prochainement, Anna Sand nous proposait une vente privée exceptionnelle du célébrissime Yohji Yamamoto du jeudi 11 juin 7h au dimanche 14 juin minuit avec près de 90% de réduction (si vous lisez bien l’annonce, il y a surtout marqué « jusqu’à 90% de réduction« , ce qui n’est pas pareil).

Je me suis dit alors qu’il était temps de s’arrêter sur cet artiste au parcours particulier. Commençons par sa biographie :Yohji Yamamoto est l’un des créateurs les plus important et les plus influent actuellement en exercice. Comptant parmi les designers les plus rigoureux du monde de la mode, les vêtements qu’il crée peuvent être considérés comme intellectuels, parfois difficiles, mais ils sont toujours beaux. A la fois avant-gardiste et classique transcendant le temps et les cultures, ils estompent les différences entre homme et femme à travers une esthétique androgyne asexuée.

Ses vêtements pour femmes défient les conventions et la forme du corps, enveloppant les courbes féminines dans des proportions exagérées. Né en 1943 au Japon, Yamamoto devient orphelin de père pendant la seconde guerre mondiale et grandit auprès d’une mère couturière. C’est en cherchant à lui faire plaisir qu’il entre à l’université Keio pour étudier le droit, qu’il abandonnera plus tard au profit d’un cours de mode au Bunka Fashion College de Tokyo.

Après un premier séjour à Paris, Yamamoto revient au Japon et commence à travailler en habillant les clients de l’atelier de sa mère. Ayant aiguisé son sens de la mode, Yamamoto crée sa propre griffe en 1971 et présente son premier défilé en 1977 à Tokyo.
Fort de ses premiers succès commerciaux au Japon, Yamamoto débute à Paris en 1981 aux côtés de sa petite amie de l’époque, Rei Kawakubo et de sa griffe « Comme des Garçons ». Ses mannequins à l’air sinistre ont le visage peint en blanc et portent d’étranges formes noires asymétriques, défilant sur le rythme sourd d’un battement de cœur amplifié. Tandis que l’establishment de la mode crie au scandale, la nouvelle génération de créateurs des années 80 adopte avec enthousiasme le « Chic Hiroshima » de Yamamoto qui incarne l’idéal auquel ils aspirent.
Organisateur de l’association mondiale de karaté et lui-même ceinture noire, Yamamoto exerce encore une grande influence sur le monde de la mode, avec aujourd’hui plus de 158 points de vente à travers le monde, un partenariat avec Adidas réussi, un parfum lancé en 1996 et les lignes secondaires Y’s For Women en 1972 et Y’s For Men en 1979.
Il bénéficie de l’admiration sans bornes d’une toute nouvelle génération de disciples. Le travail de Yohji Yamamoto a été présenté dans de nombreux ouvrages et plusieurs expositions. En ce qui concerne sa dernière collection homme… alors que les éditos de mode décortiquent depuis deux saisons l’impact du vestiaire 80 de Yohji sur la tendance actuelle, lui décide tout simplement de se rendre hommage.
Il s’auto-référence et raccourcit ses pantalons comme au bon vieux temps, rechausse ses docksides hautes et ressort des costumes en laine bouillie. L’intelligence ne se démode pas…
Vous pouvez aussi consulter Wikipédia

Si vous êtes intéressées par ses collections, un site : Site officiel de Yohji Yamamoto.
Vous pouvez retrouvez également sa collection automne/hiver 2009/2010 sur le site Vogue.

Personnellement, parler de designer japonais me donne une envie de sushi alors pour les personnes qui, comme moi, sont des adeptes de ces mets japonais raffinés, une adresse sur Paris :
INAGUKU
14 rue de Pontoise
Paris 5ème
01.43.54.70.07
Il s’agit d’un restaurant japonais qui vous permet d’assister en direct à la préparation de vos plats assises autour d’une plaque chauffante.
Le menu déjeuner est à partir de 18,50€ tandis qu’au dîner, la carte vous propose des menus variés allant de 29€ à 54€.
Ce restautant est fermé le dimanche.

Un commentaire sur « Yohji Yamamoto »

  1. Sushi *__________*
    J'adore!
    j'adore ce que fait Yamamoto: orginal, classe, distingué, tout en volutes travaillés et en élégance! Alors aller manger des sushis en tailleur yamamoto..J'adhère!!!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s