Picture Me

On a toutes rêvée d’être un peu comme elles : grandes, élégantes, demandées par les plus grands, voyageant aux quatre coins du monde que ce soit pour des photoshoots, ou les fashion weekMais voilà. Un jour, l’une d’entre elle, Sara Ziff, a décidé de filmer l’envers du décors.
Ce qui était un simple film retraçant sa vie derrière les podiums, s’est transformé en documentaire sur la réalité des mannequins. Elles qui ont eu enfin le droit de parler se sont révélées.
Les pires horreur sortent : non seulement le problème de l’anorexie est abordé (recherche d’un corps toujours plus androgyne dans le monde de la mode pour satisfaire les besoins des créateurs) mais aussi, certaines d’entre elles, plus jeunes, donc plus vulnérables, ont été obligées de coucher avec certains photographes très connus, tout ça sous le commandement de leurs managers…
Difficile de rester insensible devant ça.

Picture Me Trailer

Certaines pensent que la mode a un prix. Moi je dis que nous avons encore le choix. Si la mode n’est plus vu comme un jeu de recherche gai et entraînant, ça ne sert plus à rien de continuer. Pas à ce prix là du moins.

Pour une fois que je suis heureuse de mes formes. Je changerai ça pour rien au monde.

J’ai décidé aujourd’hui de vous montrer cette vidéo parce que ça représente un autre côté de la mode. Nous sommes toujours à la recherche du vêtement parfait, qui nous va à ravir et nous met en valeur. Mais, avant ça, il existe tout un processus de recherche, de présentation (les défilés), et de photoshoot avant qu’elles arrivent jusqu’à nous.

Certes le sujet est plus sérieux que mes simples élucubrations de la dernière fois face au ravissement de pouvoir personnaliser son sac pliage ou son cabas Longchamp, mais il reste néanmoins nécessaire d’en parler. Vous ne pensez pas ?

4 commentaires sur « Picture Me »

  1. Ton article est très intéressant !

    Il est bon de rappeler que derrière le strass et les paillettes il y a une réalité qui n'est pas celle que l'on voit à la télé ou dans les magazines.

    Merci de ton passage chez moi 🙂 A bientôt

  2. La plupart du temps on ne parle que du côté « paillettes » de la mode sans se soucier de tout ce qui se cache derrière. On connait les problèmes de drogues, ou encore d'anorexie qui planent sur les mannequins mais jamais encore la question n'avait été abordée aussi sérieusement que dans Picture Me. D'autant plus qu'est révélé le problème d'abus sexuel sur les mineurs…
    Je suis contente que l'article t'ai plu ^^

  3. « On ne peut nier l’existence des dérives que vous évoquez, cependant il ne faut pas faire de généralités. Dans notre Agence (WM), une éthique stricte est à l’origine de notre succès et en aucun cas ce type de situation ne se présente à nos mannequins. Mais vous avez raison, c’est un milieu où ce risque existe, il faut être vigilant. Nous essayons d’être très à l’écoute de nos mannequins et attentifs pour que cela n’arrive pas ».

  4. Je comprends bien que ce genre de situations ne se passe pas forcément dans toutes les agences, et je l'espère d'ailleurs.
    Ce n'était pas une généralisation mais un fait, certaines mannequins, par leur jeune âge, sont facilement crédules et « se laissent faire ».
    « Picture me » est un documentaire fait pour ouvrir les yeux sur ce qui se passe derrière le rideau. Ce sont des choses qui arrivent dont on doit parler pour pouvoir trouver une solution face à ces pratiques.
    Merci d'avoir témoigné 🙂

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s