Rachel Zoe : faiseuse de mode

Le métier de modeuse (si on peut appeler ça un métier vu que cela signifierait qu’il y a une rétribution à la clef) est peu gratifiant voir dur. Peu de personnes en parlent mais la vérité est qu’il s’agit d’une jungle perpétuelle dont le seul moyen de s’en sortir est de trouver un article qui fera mouche auprès du lectorat.

Lorsque j’ai ouvert ce blog, j’ai appris une chose : ne pas compter essentiellement sur ce qu’on sait, sinon on en a vite fait le tour. Chaque jour une modeuse en apprend un peu plus sur le monde de la mode (ou du moins, j’en apprends un peu plus). Le seul côté gratifiant, en tant que blogueuse est celui du partage avec ses lecteurs.
Pourtant, il existe dans ce monde des êtres qui font de la mode leur métier. On les appelle communément « stylistes » mais, en réalité, ce sont des faiseurs de mode.

Près de 90% des stylistes sont des femmes (si ce n’est plus). Elles conseillent et habillent ceux qui ont les moyens de les payer. Elles ont plus ou moins importance dans la société selon le milieu social de leurs clients. Ainsi, Rachel Zoe est LA faiseuse de mode sur la côté Est américaine.

Certes son personnage reste controversé : on dit qu’elle est pro-anorexique et forcerait ses protégées à faire de même. Cependant, ce qui est incontestable, c’est qu’elle nous a changé notre Nicole Richie-pas-nationale, en une créature sublime aux airs bohèmes qui lui va à ravir (même si actuellement les deux femmes se livrent une guerre acharnée par l’intermédiaire des médias).

Rachel Zoe a une réelle influence sur le monde de la mode : c’est elle qui décide si un produit est « in » ou « out« . C’est ainsi que toutes les fashionistas américaines suivent avec délices l’évolution de cette sublime jeune femme autrefois détestée lorsqu’elle était encore en mode puberté.

L’ « amie » des stars américaines a évolué, une fois de plus, et étendue son influence au-delà des frontières en ouvrant son site « Zoe Report« .

Dans le prolongement d’un blog mode, Zoe écrit presque quotidiennement des articles sur les « must have » autant mode que beauté. Le principe y est simple : un produit est mis en avant relatant les avantages à le porter et pourquoi elle en déduit qu’il s’agit d’un objet indispensable à notre vie quotidienne. Il s’agit essentiellement de produits de luxe. Cependant, elle permet une alternative en proposant une gamme parallèle et proche du must have, mais moins couteuse.

Pour pouvoir suivre les pérégrinations de la fashionista le plus demandée par les stars, un seul site : rachelzoe.com

Ce n’est cependant le seul moyen d’acquérir des leçons de mode par celle qui se considère comme plus influente que Anna Wintour elle-même (et pourtant, d’après elle, fortement influencée par notre nationale Carine Roitfeld), vous pouvez toujours commander : « Style A to Zoe » (n’oubliez pas de prendre consciencieusement des notes) sur Amazon.fr.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s