e.l.f. : un an déjà, le bilan

Comme je vous l’avais indiqué il y a quelques temps, le site français e.l.f. (Eyes Lips Face) a fêté ses un an jeudi 10 septembre (jour de la Fashion Celebration Night, de l’exposition londonnienne de Garance Doré et du premier défilé new-yorkais pour la Fashion Week). C’est toujours à cette occasion qu’on se pose des questions car il est temps de faire un bilan sur ce qui a été fait et ce qui reste à faire pour le futur.

Petit rappel pour toutes celles qui ne connaissent pas e.l.f. il s’agit d’une marque américaine qui s’est récemment implanté en métropole et ses DOM-COM. Leurs produits commencent au prix dérisoire de 1€ et a développé au fil des années une gamme pro qui reste, contrairement à certaines marques, toujours abordable pour tous les budgets.


A l’occasion de cet anniversaire M. Vanoorenberghe, gérant du site français e.l.f., s’est gentiment prêté au jeu des questions/réponses.

Interview

Journal d’une modeuse : Quelles étaient vos attentes, il y a un an, quant au public français ?

Frédéric Vanoorenberghe : Il y a un an nous pensions faire une quarantaine de ventes par jour mais après avoir testé la qualité de nos produits, l’efficacité de notre service client et la rapidité de nos livraisons les clientes ont véhiculé un excellent bouche à oreille et nous livrons après 1 an plus de 150 commandes par jour !
Nos résultats sont bien au delà de nos espérances lors du lancement.

Journal d’une modeuse : Quelle sera la prochaine étape pour e.l.f. dans le futur ?

Frédéric Vanoorenberghe : Nous voulons offrir la même offre (nb de références) qu’aux Etats-Unis et créer un lien avec nos clientes de sorte qu’e.l.f devienne à l’instar des USA, une marque culte.


Journal d’une modeuse : On ne voit pas de produits e.l.f. en commercialisation dans les magasins spécialisés comme Sephora ou encore Marionnaud. Cette tendance s’inversera-t-elle dans le futur ?

Frédéric Vanoorenberghe : Nous allons prochainement rencontrer les dirigeants d’une enseigne spécialisée afin de proposer nos produits en points de vente mais rien n’est fait pour le moment.



Journal d’une modeuse : Que souhaitez-vous pour les 2 ans du site e.l.f. ?
Frédéric Vanoorenberghe : Un feu d’artifice de gloss ?
Serieusement acquérir plus de notoriété, car aujourd’hui dans la rue peu de monde connait e.l.f et nous allons y remédier en « tirant malin » c’est à dire sans gros moyens de manière à maintenir nos prix à 1 euro car la promotion tient pour beaucoup dans le prix final du produit.

________________________

Encore une fois je remercie M. Vanoorenberghe de s’être prêté au jeu des questions/réponses à l’occasion du premier anniversaire du site français.

Je vous recommande tout particulièrement d’aller faire un tour sur le site pour vous faire votre propre opinion d’une marque qui risque de devenir incontournable d’ici les prochaines années.

Site : www.eyeslipsface.fr

4 commentaires sur « e.l.f. : un an déjà, le bilan »

  1. Essaye de voir avec la plateforme eyeslipsface.com peut-être qu'automatiquement on te réorientera vers la plateforme marocaine du site… sinon va falloir attendre un peu.
    Je pense que e.l.f. va chercher à avoir une influence mondiale donc je ne vois pas pourquoi il ne s'installerait pas au Maroc aussi 😉

  2. Ce n'est pas étonnant que tu connaisses peu e.l.f. car c'est une marque qui essaye de se développer en France. En plus, il est rare de connaître toutes les marques de cosmétiques présentes sur le marché. Je pense qu'il faut vraiment tester pour se faire une idée des produits proposés. Il faut pas oublier qu'e.l.f. est vraiment une marque abordable pour tous les budgets 😉

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s