Beauté des mains

J’ai beaucoup de mal à apprécier mes mains : quelconques, déformées par mes années de violon, des ongles mous… Voilà ce que je pensais il y a encore quelques temps. A vrai dire, j’y pense encore de temps en temps en éternelle insatisfaite que je suis…
Aujourd’hui, j’ai décidé de vous faire partager un secret de beauté naturel et facile à réaliser chez soi…

Savez-vous comment fortifiez des ongles ? Les blanchir ? Voilà toutes les questions que je me posais il y a encore quelques temps, jusqu’au jour où j’ai commencé à m’informer sur la beauté des mains étant donné que je n’avais pas envie de mettre les pieds dans un institut de beauté, de payer une fortune pour un résultat éventuellement satisfaisant. J’avais déjà vu le cas d’amies étant allées faire des soins en institut et se retrouvant quelques jours plus tard avec des ongles cassants parce que la manucure avait été mal faite.
Puis, ma mère m’a ramené un livre : La beauté à l’ancienne, recettes d’hier pour femmes d’aujourd’hui, par Josette Rousselet-Blanc (aux éditions Michel Lafon).

Ce qui est intéressant dans ce livre, c’est que l’auteur nous détaille la signification de chaque partie du corps. Ainsi, les ongles sont synonymes de « séduction » et traduisent notre état de santé.
Du coup, il est facile de se demander si les ongles mous ou cassants sont signes d’un manque de calcium (idée très répandue), ce à quoi l’auteur répond par la négative « La dureté de l’ongle vient de la forte concentration en soufre de la kératine, le calcium n’y est pas pour grand-chose« , elle poursuit « Quand ils se fragilisent ou se dédoublent c’est le plus souvent parce qu’ils sont déshydratés« .
Pour parer à ces carences, Josette Rousselet-Blanc nous livre des recettes naturelles (je rappelle que depuis quelques années, on ne peut plus dire « recettes de grand-mère » à cause d’une loi européenne car nos chers députés européens considèrent que cela relève plus du mysticisme que d’une recette chimique et testée par nos scientifiques, donc, pour eux, inefficace… bref…).
Fière d’avoir trouvé ce livre et ces recettes, dites à « l’ancienne », j’ai testé pendant plus d’une année, l’une d’entre elle.
Comme je vous l’ai dit un peu plus haut, mes ongles ont des tendances « molles »… Afin de les « durcir », j’ai essayé une recette facile et 100% bio.

Pour avoir des ongles « fermes » , il vous faut :

1 jus de citron

1 bol d’eau chaude (attention à ce que cela ne soit pas trop chaud, il vaut mieux que l’eau en question soit tiède).
Mélangez dans un bol d’eau chaude, le jus d’un citron. Laissez baigner vos ongles pendant au moins 10 minutes.
Faites-le au moins une fois par semaine, puis une fois par mois.
Résultat : je peux vous assurer que ça marche ! Un vrai petit miracle pas cher et facile à faire chez soi.

Prenez le temps chez vous de prendre soins de vos mains, cela aura des vertues relaxantes car, pendant ce temps, vous êtes libres de penser à autres choses que les tracas quotidiens.
Entre le « bain » de vos ongles et le limage de ces derniers, veillez à ce qu’il y ait un temps de séchage. En effet, il ne faut jamais les limer lorsqu’ils sont mouillés.
Dernier petit conseil : n’utilisez pas de limes en acier. Ces dernières ont plus pour effets d’abîmer vos ongles que d’en prendre soin. Vous pouvez opter pour des limes en carton-aimeri.
Pour ma part, j’ai une préférence pour les limes en verre, que l’on retrouve notamment chez Sephora (8,50€).