Normaderm : la fin des boutons pour tous ?

Il y a quelques temps de cela, on m’avait invité à découvrir Normaderm, le nouveau produit de la rentrée de VICHY. Il s’avère que, ayant une affection toute particulière pour cette marque, toujours dans mon sac en été depuis mes brulures de jeunesse dues au soleil, je ne pouvais pas ne pas répondre présente.
19H30 : j’arrive enfin au point de rendez-vous pour rencontrer toute l’équipe VICHY. Autour d’un cocktail dinatoire à faire pâlir d’envie (et à allécher les plus gourmandes d’entre nous).
Bon, en même temps, on est pas là pour parler petits fours et gâteaux (en parlant de gâteau d’ailleurs, il va falloir que je vous parle prochainement d’une certaine bûche de Noël dans un certain Hotel De Crillon à tomber par terre…).
Je pense que le mieux, c’est de vous présenter, dans un premier temps, la marque et ses différentes gammes avant de vous parler plus précisément de Normaderm. 
Donc VICHY, on ne le sait pas forcément, mais ça fait près de 80 ans qu’elle existe et elle fait partie des premières marques françaises à avoir inscrit sur leurs produits ces « cases » de peau : peaux sensibles, peaux grasses, peaux mixtes (même si, en réalité, et ça je l’ai appris en lisant le livre de Michèle Fitoussi sur la vie d’Helena Rubinstein, elle fut la première à s’apercevoir qu’il y avait des différences de peau..). Toutes leurs gammes ont pour ingrédient principal de l’Eau Thermal de Vichy provenant des sources Lucas, exclusivement réservée pour les besoins de la marque. Cette eau, dans son parcours va récupérer 15 minéraux essentiels au bien être de notre peau et c’est ça qui fait la différence avec les autres sources thermales.
Chez VICHY, en plus des soins solaires (que je maîtrise sur le bout des doigts depuis que j’ai 15 ans et de mes péripéties de jeunesse à Malte), a trois grandes gammes : Les Essentielles, Dermablend (fond de teint), et Normaderm.
Normaderm, c’est l’actualité de la rentrée (même si on est en octobre, on est encore dans la période « rentrée ».. si , si je vous jure !! ou presque..). Elle a été créée parce qu’on s’est rendue compte que près de 8% des femmes souffraient encore d’acné après la période de l’adolescence.
Chez les dermatologues, on traite ces femmes grâce à la technique du peeling superficiel (c’est-à-dire un peeling sur l’épiderme). Aujourd’hui, a été transposée cette technique chez VICHY avec la crème TRI-ACTIV.
Pour une triple efficacité (imperfections, brillance et pores obstrués), la crème Normaderm est composée notamment de silice et de perlite .
Après avoir eu toutes ces informations et avoir regardé des extraits du défi zéro imperfection (vichyconsult.fr), je suis repartie chez moi avec cette impatience caractéristique de toutes les bloggueuses : « moi aussi je veux tester cette crème« .
Résultat après deux semaines d’utilisation : cette crème ne me convient absolument pas. Suite à l’application pendant deux semaines de la crème NORMADERM TRI-ACTIV, je me suis retrouvée avec des imperfections sur toute la partie basse du visage.
Explication de mon puits de science (aka maman) : on retrouve au niveau de la partie basse du visage (machoires, et menton) de nombreuses glandes sébacées qui vont être les premières à créer ces imperfections disgracieuses (ce qui explique pourquoi je n’en ai pas eu sur le reste du visage).
Deuxième hypothèse de mon deuxième puits de science (aka So de Démaquillage) : peut-être est-ce dû à une interaction avec un traitement dermatologique en cours. 
J’avoue que je ne me suis pas arrêtée à ces hypothèses, j’ai préféré arrêter directement le programme NORMADERM et je suis passée pour un nettoyage de fond de ma peau au savon noir. Les imperfections ont presque totalement disparues au bout de deux semaines (ouf..). 
Je me suis alors demandée si j’avais été la seule à réagir à cette crème VICHY et, au cours des Ateliers Erborian, Elise, représentante presse de la marque, m’a confié qu’elle avait, elle aussi, très mal réagi à la crème TRI-ACTIV..
 
Est-ce à dire que le soin hydratant anti-imperfections TRI-ACTIV ne fonctionne pas ? Je pense que cela dépend de notre peau car, au final, très peu de personnes ont mal réagit à cette crème et, comme nous le prouve le Défi zéro imperfection, des résultats sont visibles…

Un commentaire sur « Normaderm : la fin des boutons pour tous ? »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s