Paris – Byzance par Chanel

Si je vous dis Byzance, vous pensez à quoi ? Naturellement, vous vous remémorez vos cours d’Histoire de 6ème au Collège où l’on vous présentait ces fresques et où l’on vous parlait de la grandeur de Byzance, fondée en 476 puis renommée, Constantinople par l’Empereur Constantin. 
Vous pensez aussi à la chute de Rome, aux deux Empires romains, à leur décadence et leur chute finale (et fatale) en 1453. C’est cet art byzantin développé il y a fort longtemps, que la Maison Chanel nous a proposé de redécouvrir avec son défilé Métiers d’Arts qui s’est déroulé Rue Cambon mardi 7 décembre 2010. 
Reprenant les codes de cet Art très ancien (les carrés, l’Or, les pierreries, un soupçon de Grèce antique, même si cela est bien plus anachronique), Karl Lagerfeld a fait voyager ses prestigieux invités le temps d’un défilé. Bien loin donc des Arts chinois (et plus particulièrement de la Cours Impériale) dont il s’est inspiré pour sa collection Métiers d’Art ayant lieu à Shangai en décembre 2009 (pour la Collection Pre-Fall 2010), il est revenu vers la douce Europe et, si l’on peut dire, aux racines même de la Mode. 
C’est donc dans un décor sublime (même si bien plus proche des traditions du Maghreb que de Byzance), que l’on a pu admirer ces nouveaux modèles. 
Si l’on devait retenir quelque chose, ce serait… 
If I tell you Byzantium, what do you think about ? Naturally, you’d remembered your history lesson during Middle school where we presented you these frescoes and where we spoke to you about the  Byzantium’s greatness, established in 476 then called Constantinople by Emperor Constantin.

You could also think about the Rome’s fall, ithe two Roman Empires, their decline and their final (and fatal) fall in 1453. It is this Byzantine Art developed long time ago, that the Chanel suggested us rediscovering with its Métiers d’Arts catwalk which took place Rue Cambon on Tuesday, December 7th, 2010.
 

Taking back the codes of this very ancient Art (squares, Gold, precious stones, a suspicion of antique Greece, even if it is more anachronistic), Karl Lagerfeld made travel his prestigious invited the time of a catwalk. Very far thus Chinese Arts (and more particularly of Impériale Courts) by which he was inspired for his collection Métiers d’Arts which took place in Shangai in December, 2009 (for the Collection Pre-Fall 2010), he returned towards old Europe and, if we can say, to roots of the Fashion.

It is thus in a sublime decoration (even if it’s closer to Maghreb’s traditions than Byzantium’s one), that we were able to admire these new models.

If we had to hold something, it would be…

Crédits Photos : VOGUE
Mais ce qu’il faudra surtout retenir, et ce qui retient plus particulièrement l’attention des beauty addict, est la palette conçue exclusivement pour cette collection par Peter Phillps, directeur International de la création du maquillage de la Maison Chanel qui s’est inspiré de la maison Goosen (connues pour la fabrication de bijoux baroques réalisés pour Gabrielle Chanel dans les années 1950). On y retrouve 5 fards crémeux et lumineux aux teintes cuivrées et dorées pour les yeux et les pommettes. 
Le fard central, le plus clair, sous le sourcil en point lumière, le fard à sa droite s’appliquera plutôt sur le dessus des pommettes pour apporter de l’éclat. L’or s’applique sur l’ensemble de la paupière mobile, tandis que l’ombre du bas trouvera sa place dans le coin interne de l’oeil. La dernière ombre, un brun métallisé, est à appliquer comme un eye-liner, en ras des cils inférieurs.
VOGUE Paris
 Cette palette sera éditée à 1 500 exemplaires, autant dire qu’elle partira très très vite…
But, what is especially be necessary to hold, and what  would more particularly hold attention of beauty addict, is the palette conceived exclusively for this collection by Peter Phillps, International director of the make-up creation for Chanel who was inspired by Goosen (known for the manufacturing of baroque jewels realized for Gabrielle Chanel in the 1950s). We  can find 5 creamy and bright make-up in tints copper-colored and gilded for eyes and cheekbones there.

The most clear, central make-up, under the eyebrow light, the make-up in its right will apply rather to the top of cheekbones to bring some brightness. The gold applies to the whole mobile eyelid, whereas the bottom shadow will find its place in the corner internal of the eye. The last shadow, a metallic brown, is to be applied as an eyeliner, in short of the lower lashes.

VOGUE Paris
This palette will be edited to 1 500 copies, in other words this limited edition will be sold really fast…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s