Aloha …

Difficile de résister à certaines couleurs de vernis. Tel est le cas d’Aloha (n°638) de Dior. Juste une couleur donnant envie de la porter, surtout pour cet été. Pour ma part, je n’ai pas vraiment hésité (juste une seconde en réalité, mais qui se révéla plus être une micro seconde qu’une véritable seconde). Avec ce soleil, j’avais envie d’une couleur pétante. Aloha était là, j’étais là. Ce fut le coup de foudre… (d’accord, j’avoue que je l’avais déjà repéré dans certains magazines féminins). 
Aloha c’est donc une couleur orange pétante de la collection Electric Tropics qui a ce petit plus : c’est un vernis fluorescent !!!
Deux couches, un top coat glossy et c’est parti pour un vent d’été au mois d’avril…  En plus, cette couleur est absolument parfaite, pile poil dans la tendance color block.
Electric Tropics – Dior
Vernis Fluorescent & Top coat glossy (Aloha – n°638)

28,50€

Un doux parfum de Liberté

Avec la marque Roger&Gallet, nous avons tous (et toutes) une histoire. Je vous avais un peu raconté la mienne ICI. C’est une histoire de coeur dont on ne sait quand fut le début et quand sera la fin. C’est un peu comme un cercle infini… Et puis, de temps en temps, la marque se rappelle à nous. Toujours dans sa lignée de douceur et d’évasion Roger&Gallet nous fait cette fois voyager en Chine. 
Ce voyage commence avec la découverte de l’Osmanthus, cœur de son nouveau parfum. Je vous en avais parlé succinctement, une première fois, à travers sa crème hydratante (ICI). Il s’agit alors, au travers de ces deux produits, de nous faire découvrir un parcourir initiatique : celui de la recherche du Bonheur
Mais cette affirmation conduit à nous poser une question : qu’est-ce que le Bonheur ? La réponse fournit est souvent personnelle. Il est à la fois facile d’exprimer ce qu’est le Bonheur grâce à un sourire, un rire, … mais il est bien plus difficile de le définir. 
C’est pourtant sur ce chemin que Roger&Gallet s’est risqué en nous délivrant sa version du Bonheur, celle d’une recherche profonde à travers nos sens, saupoudré d’un soupçon de note florale afin d’arriver enfin à atteindre notre Bonheur intérieur. 
Si Proust existait encore, je me demande s’il n’aurait pas échangé sa madeleine contre ce voyage olfactif…
Quelles sont les notes de Fleur d’Osmanthus ? Ce parfum signé Roger&Gallet est un parfum à plusieurs vitesses, c’est-à-dire qu’on a, dans un premier temps, un éveil des sens, puis, survient la note floral pour enfin arriver au Bonheur intérieur
Pour arriver à ce résultat là, les notes de tête (éveil des sens) sont composées d’Orange et de Clémentine. On retrouve en notes de cœur l’Osmanthus, l’huile essentielle de pamplemousse (symbole de fécondité en Chine), et le néroli. Quant aux notes de fond, elles sont composées de fève tonka, de santal et d’huiles essentielles de benjoin.
Il s’agit d’un parfum assez envoûtant. Si ses notes suaves ont transformé Fleur d’Osmanthus en mon parfum quotidien, je ne suis pas pour autant certaine qu’il plaira à tout le monde car, après tout, dès lors qu’on parle de parfum, il devient assez délicat d’avoir une seule et même sensibilité partagée à son égard
De ce fait, je ne peux que vous inviter à le découvrir (ce serait quand même bien bête de ne pas tester) pour comprendre la complexité de ce parfum ainsi que toute sa richesse olfactive, voire trouver votre propre Bonheur intérieur.

Louis Vuitton à l’honneur à la Maison Drouot

Peu d’entre vous connaissent l’Hôtel Drouot, seuls les étudiants de Droit s’entendent dire au cours de l’année que c’est l’endroit où il faut être car les ventes sont toujours très intéressantes et, on peut récupérer des objets de collection pour la moitié de leur valeur si on sait s’y prendre.
Pourquoi parler de l’Hôtel Drouot sur un blog Mode ? Parce qu’à l’Hôtel Drouot on ne vend pas seulement des objets saisis en cours de procédure collective ou de saisies sur des particuliers qui n’ont, pour nous addict de la Mode que nous sommes, aucun intérêt (sauf les bijoux et autres valeurs intéressantes), mais on peut y voir aussi des objets de Mode. Ce sera ainsi le cas le 9 Mai 2011où 400 lots signés Louis Vuitton seront mis en vente. Là, je sens que je commence à vous intéresser… 
Que retrouvera-t-on lors de cette vente ? Si je n’ai pas eu l’occasion de voir les pièces mises en vente, je peux simplement vous dire que tous ces objets proviennent d’une même collection: se distingueront ainsi les fameux modèles Speedy, Alma, Trouville, Deauville, Noé, Trocadéro, Saint Cloud ou Saint Jacques… Un cartable Ambassadeur en toile monogrammée côtoiera par ailleurs un rare sac de forme Speedy en cuir monogramargent, estimé 1 100 ~ 1 200 € ; tandis qu’un sac en cuir grené bleu « SC », dessiné par Sofia Coppola, sera estimé 1 200 ~ 1 400 €. La série des sacs sera complétée par des portefeuilles, porte-monnaie, agendas, porte-cartes en cuir taïga, cuir épi, toile monogramme ou toile à damiers…Mais on pourra retrouver également un ensemble de sacs de voyage, modèles Keepall de différentes tailles (55 et 60 cm), des modèles Polochon et Alizée, des grands porte-habits en toile monogrammée LV, des Steamerbag et divers sacs à chaussures… Bref, de quoi allécher les plus addicts d’entre nous.
Lundi 9 mai 2011 – salle 4
Vente Louis Vuitton