Inspiration Asie

Jeudi dernier, c’est dans un de mes palaces parisiens favoris que je me rends : l’Hôtel de Crillon. Mais cette fois, ce n’est pas ma gourmandise qui m’a poussé à franchir la porte mais un défilé, celui de Didit Hediprasetyo
Si son nom ne vous dit rien, je vous conseille de le retenir car vous en entendrez sûrement beaucoup parler dans un proche avenir… 
Né à Jakarta, cet Indonésien de 26 ans est diplômé de la Parsons Shool de Paris. Pour cette collection, il s’est laissé tenter par un souvenir de voyage : Tokyo, le Temple Meiji-Jungu (c’est dans ce temple que je me suis perdue dès mon premier jour à Tokyo…) et ses nombreuses tablettes en bois où les tokyoïtes écrivent leurs souhaits afin qu’ils se réalisent. C’est donc un sentiment de bonheur simple que Didit Hediprasetyo a voulu nous transmettre. Mais pas que… Il y a un peu de sucre candy dans cette collection et on ne peut qu’adorer (en même temps, vous me mettez un peu d’Asie avec un soupçon de sucrerie et moi je tombe raide dingue, comme quoi le bonheur tient à peu de choses…). On retrouve donc des drapés, des ruban Obi, du satin, du rose, une couleur pêche de vigne… Mais on retrouve aussi un clin d’oeil à son pays natal avec les songket revisités habilement et qui ne laissent personne de marbre. C’est donc au son de la J-pop que le défilé a débuté et c’est dans les applaudissements qu’il s’est terminé. 
Cependant, aujourd’hui, j’aimerai m’arrêter sur les backstage car cela nous laisse toujours une impression très forte, peut-être est-ce dû à la tension palpable dans les coulisses qui rend alors un souvenir mémorable. J’aime ces instants furtifs avant le défilé où l’on sent que tout se joue et pourtant, la musique n’a même pas encore commencé. Ces instants précieux restent gravés en nous. C’est peut-être ça qui rend unique chaque défilé au final. Vous aurez beau rencontré plusieurs fois le créateur, cela ne nous laisse jamais deux fois la même impression… 
Trêve de bavardage, je vous laisse découvrir les coulisses en images…

Lorsque la Fashion Week débarque à Paris

Difficile de louper un tel évènement. La Fashion week débarque à Paris du 6 au 8 juillet avec, en préambule, Alexis Mabille. Bien sûr, d’autres grandes maisons de Haute Couture seront présentes sur les podiums.

Petit aperçu du programme :

Lundi 6 Juillet :
10 h Alexis Mabille
11h Stéphane Rolland
12h Christophe Josse
14h30 et 17h Christian Dior 14h30 et 17h
18h Adeline André 18h,
19h Alexandre Matthieu
Mardi 7 Juillet :
10h Atelier Gustavo Lins
11h30 Giorgio Armani Privé
14h30 Christian Lacroix
17h Givenchy
19h Dominique Sirop
21h Chanel
Mercredi 8 Juillet :
10h On aura tout vu
11h Franck Sorbier
12h30 Elie Saab
14h30 Jean Paul Gaultier
16h Lefranc.Ferrant
17h Josep Font
18h30 Valentino
19h30 Maison Rabih Kayrouz
20h30 Felipe Oliveira Baptista
Maison Martin Margiela :
les 7 et 8 juillet 2009 de 10h00 à 13h00 & 14h00 à 18h00.

Je crois qu’il y a de quoi s’occuper pendant ces quelques jours. Pour celles qui ont la chance de participer à cette Fashion Week (ce qui n’est pas mon cas) : Have fun !!!