Anthology by D&G en exclusivité chez Sephora

C’est au Sephora des Champs-Elysées que mes pas m’ont mené hier soir, à la recherche d’un abri confortable contre l’orage grondant sur la capitale des Lumières.

C’est donc avec une grande curiosité que je me suis dirigée vers le célèbre podium rouge étincelant, lieu d’exception et surtout d’exclusivité, où – en ce moment même – est présentée la nouvelle collection de parfums signée D&G avec pour égéries des personnalités hors normes comme Naomi Campbell, Claudia Schiffer, Eva Herzigova, Fernando Fernandez, Noah Mills ou encore Tyson Ballou, tous posant nus (pour notre plus grand plaisir des yeux).

Cette nouvelle collection olfactive se décline en cinq parfums aux senteurs toutes différentes et tournant autour du thème des cartes de Tarot. Petite déclinaison d’Anthology by D&G:

1. Le Bateleur

Représenté par le très beau Tyson Ballou, la fragance à base de citron reste tonique et élégante sans pour autant être révolutionnaire. De plus, elle a un côté frais et doux qui, malheureusement, ne correspond pas vraiment au superbe mannequin choisi pour représenter le parfum. Il manque un je-ne-sais-quoi de masculin et d’intemporel.
Loin de me convaincre qu’il s’agit là d’un parfum de niche, en tant que simple parfum commercial il se laisse porter sans pour autant être super reconnaissable dès la première seconde.

3. L’Impératrice

Ce parfum exquis aux accents fruités est un concentré de kiwi et de pastèque sur fond de cyclamen.
Si mon affection sur cette collection se porte tout particulièrement sur ce parfum, on est loin d’un parfum au tempérament de feu de notre tigresse des podiums.
Le mot « Impératrice » a eu une certaine force représentée superbement par Naomi Campbell qui n’est cependant pas retranscrit dans ce parfum.

6. L’amoureux

Poivre, iris, cardamone et musc sont les composants de ce parfum étourdissant. A la fois voluptueux et magnétique, je ne me lasse pas de ressentir ses effluves.
Le plus intemporel de ces 5 parfums d’Anthology est représenté par le très beau Noah Mills qui illustre à merveille les effluves de « L’Amoureux« .
Si j’étais un homme, ce serait sans conteste ce parfum là que je porterai au quotidien (mais c’est pas parce que je suis une fille que cela m’empêchera de le porter lorsque l’envie m’en prendra…).

10. La Roue de la Fortune

En tarologie, la Roue de la Fortune signifie un changement. Ici, le parfum (supposé mixte par mes soins) représenté par Eva Herzigova et Fernando Fernandes est une effluve vanillée sur fond de Benjoin-patchouli.
Mon nez me fait ressentir un côté fortement caractériel du parfum mais, si l’on suppose qu’il est mixte – au vu du couple – j’ai du mal à imaginer un homme le porter étant donné qu’il a un côté fortement féminin.
Là encore je me pose des questions, notamment : quelle est la relation entre la dénomination du parfum et la composition du parfum ? Personnellement, je ne vois pas encore…

18. La Lune

Pomme et fleurs blanches sont les deux composants principaux de ce parfum représenté par la très belle Claudia Schiffer.
J’aime l’accord qui en ressort : à la fois discret et mystérieux, froid et clair. Les dissonances entre égérie et parfum ici sont inexistantes.
La Lune fait, selon moi, parti des parfums d’Anthology qui méritent d’être des intemporels.
Je vous invite à faire un tour du côté des Champs Elysées pour que vous puissiez, à votre tour, goûter (olfactivement parlant) à ces 5 parfums d’Anthology signés D&G.

Sortie d’Anthology : septembre 2009.

6 commentaires sur « Anthology by D&G en exclusivité chez Sephora »

  1. ça donne bien envie! Surtout « la lune », j'adore l'accent fruité de la pomme dans la parfumerie. je trouve que ça ajoute une touche délicate, mystérieuse et terriblement onctueuse au sillage d'une fragrance…
    Bizarrement L'impératrice ne m'attire pas..Peut être le côté « agressif » et hautain de Naomi Campbell…

  2. Sauf que le côté « agressif » de Naomi Campbell ne se reflète absolument pas dans le parfum. La Lune reste exquis et doux, mais ma préférence va pour l'Impératrice (même si, selon moi, le côté fruité ne concorde pas du tout avec l'interprétation que l'on peut faire du mot « Impératrice »).

  3. Oui, moi je l'ai pas senti mais comme ça j'imaginerai quelque chose de boisé, ambré, musqué, chaud..charnel mais relevé et épicé. Un style d'opium revisité par un bois précieux style santal.

  4. Surtout que j'ai marqué « ce parfum exquis aux accents fruités est un concentré de kiwi et de pastèque sur fond de cyclamen »…et que le mot « Impératrice » avait une certaine force superbement représentée par Naomi Campbell mais qui n'était pas retranscrit dans le parfum.

  5. Les deux parfums « féminins » ne tiennent pas énormément sur la peau. L'impératrice très fruité s'estompe très vite, la lune reste un peu plus longtemps mais ne passe pas la journée (voire la demie-journée).
    Pour ce qui est de la roue de la fortune, il me rappelle beaucoup un parfum masculin sorti il y à quelques années … Je n'arrive malheureusement pas à me souvenir du nom.
    Le Bateleur serait, selon certains dires, une « variante » de RED de Hugo Boss.
    A part l'amoureux, ces parfums n'ont pas grand chose d'exceptionnel, seule « La Lune » pourrait mériter plus d'intèret si elle tenait sur la peau.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s